1ère journée des plantes au Vigeant (86), le 9 octobre 2011

 

Cet automne verra se tenir une nouvelle fête des plantes à laquelle nous souhaitons longue vie.

Organisé par un groupe d'amateurs de plantes du sud de la Vienne : Les Planthousiastes, cet événement nous a paru assez prometteur pour que nous décidiions de nous y rendre au complet. Comme avant goût, en voici l'affiche (particulèrement réussie), réalisée par Martin Jarvis :


Pratiques et techniques culturales durables

Journée organisée par le syndicat de pays du Ruffécois, animée par Jérôme Moreau, technicien chargé de l’environnement pour le syndicat, mardi 15 février à Fouqueure (16)

 

La démarche du Pays Ruffécois ne date pas d’hier :

En 2004, le conseil des citoyens du Pays Ruffécois a mis en évidence la présence de pesticides et de nitrates dans l’eau.

Soucieux de montrer l’exemple, le syndicat a d’abord commencé par proposer des formations internes à ses agents communaux : pratiques raisonnées du désherbage, gestion écologique des espaces verts.

Actuellement, le syndicat travaille sur la réduction des pesticides auprès des collectivités et du grand public :

  • Des actions pédagogiques sont donc menées dans les écoles de 3 communes, aidées par Charente Nature, Les jardins d’Isis et le G.R.A.I.N.E.
  • Dans les collectivités, le but recherché est la réduction des pesticides et le zéro phyto dans les lieux fréquentés par les enfants.
  • L’exposition florale sur le thème ‘Jardinons au naturel’ début mai est là aussi pour faire passer ce message

La journée du mardi 15 février s'inscrivait donc dans cette démarche.

Le but recherché, en invitant des professionnels, était de montrer que des pratiques durables étaient conciliables avec des impératifs économiques.

Le public reçu ce jour là était composé le matin, d’élus et d’agents communaux (une centaine de personnes) et l’après midi, de professionnels, horticulteurs ou pépiniéristes.

Jean François Lyphout, (président de l’ASPRO*pnpp), horticulteur et producteur d'extraits fermentés de plantes* (ou purins), était présent pour parler de ses méthodes de travail, de même que l’association Aux Plantes, etc. représentée par Romain et Bettie.

Cette journée, riche d'échanges et de rencontres, nous a permis d'insister à nouveau sur le fait qu'il est possible de produire sans utiliser ni pesticides, ni engrais de synthèse. Si au terme du débat, des réticences persistaient chez certains auditeurs, le public s'est néanmoins montré réceptif et le ton des échanges était très encourageant.

*ASPRO : association pour la promotion des produits naturels peu préoccupants www.aspro.pnpp.org

*Fortie’ch,  Jean François Lyphout fortiech@orange.fr

Charte.pdf
Document Adobe Acrobat 37.2 KB